Soirée d'ouverture L'Affriche


Ce vendredi soir 14 novembre, à l'occasion de l'ouverture des soirées L'Affriche, sera diffusé mon installation-vidéo Blagueurs Anonymes à Montreuil.
De 21h à 02h aux Studios Albatros
52 rue du Sergent Bobillot, 93100 Montreuil.


Blagueurs Anonymes




(Extrait)
BLAGUEURS ANONYMES
Vidéo, 22 minutes
2014
avec Agathe Chikitou, Alice Meiringer, Julien Villacampa, Thor Schenker, Jean-Brice Sénégas, Delphine Albert, Mathieu Burgess, Timothé Elkaïm et Camille Holtz

Le Paris du Livre Associatif


Rencontre et dédicace du journal de photographies 
LA VIE 2 REVE NICK CHARLES III ce samedi 8 novembre 
dans le cadre du Paris du Livre Associatif

De 10h à 18h au Carrefour des Associations Parisiennes
Gare de Reuilly / 181 avenue Daumesnil 75012 Paris


Paris Nuit Blanche 2014



Samedi 4 octobre, de 18h à 2h, je vous invite Gare de Reuilly (Paris 12ème, métro Daumesnil) pour découvrir le journal de photographie LA VIE 2 REVE NICK CHARLES III présenté conjointement à la vidéo FLYING MIRROR dans le cadre de Paris Nuit Blanche 2014.

Évènement Facebook







Financement participatif // Journal de photographies sur la prison Charles III de Nancy

En ce moment je lance une collecte participative Kisskissbankbank pour permettre d'éditer un journal de photographie sur la prison Charles III de Nancy : "La Vie 2 Reve Nick Charles III"

Toutes personnes peut collaborer à la production de ce projet. À partir de 20€, le journal est envoyé directement par la poste au donateur.

Ce travail sera diffusé lors de Paris Nuit Blanche 2014, le 4 octobre 2014.

Article Libération du 08/09/2014

N'hésitez pas à participer à la collecte et à en parler autour de vous.



Article L'Est Républicain 12/08/14

D'habitude c'est plutôt avec les Claude François qu'on a des problèmes




D'HABITUDE C'EST PLUTÔT AVEC LES CLAUDE FRANÇOIS QU'ON A DES PROBLÈMES
Vidéo
2014
avec Johnny Hapache, Deen Abboud, Thomas Burgess, Mathieu Burgess, Timothé Elkaïm et Olivier Deschamps

Plus près de toi



PLUS PRÈS DE TOI
Vidéo
2014
avec Mathias Charton, Willy Bracoud, Pascal Piedefer, 
Thomas Burgess, Jonathan Laroche et Pierre Hilpert

Le Blogueur



LE BLOGUEUR est une installation à deux écrans : un plan-séquence vidéo projeté nous présente une action filmée, un ordinateur portable met en scène un texte.
Ce projet évoque l’aventure humaine et politique d’un journaliste et blogueur tchadien. Exilé aujourd’hui en France, Makaïla N’Guebla, engagé sur le front de la promotion de la démocratie et de la défense des droits de l’Homme et des libertés dans son pays a été contraint au déplacement permanent, de la Tunisie à la Guinée en passant par le Sénégal. Le film né d’une rencontre improbable avec Paul Heintz qui fut marqué par le caractère exceptionnel de ce récit, décrit les difficultés d’un homme prisonnier de sa liberté de ton et privé de sa liberté d’action. 
On découvre le corps de ce blogueur au sein de la vidéo-projection. Cette mise en scène docu-fictive le montre transporté tel une marchandise et menotté, il tente en vain de continuer d’écrire sur son ordinateur.
Non loin de la projection se situe l’ordinateur portable sur lequel on voit s’animer le texte que le blogueur tchadien a pu écrire lors du tournage de la situation filmée. Ce texte à l’énonciation journalistique qui est perturbé dans sa ponctuation et par ses fautes d’orthographe témoigne de la performance et poursuit l’expérience du film. Cet objet nous permets de penser, en dehors du film, les difficultés de communication mais aussi la persistance d’un homme face à l’autorité.

Exposition "Tic Tac" / Galerie du CROUS de Paris

Exposition "Tic Tac"
à la Galerie du CROUS de Paris
du 26 mai au 7 juin 2014
Infos
Interview et vidéo de l'exposition
Texte critique de Mickaël Roy

Vernissage le mercredi 28 mai de 18h à 21h
avec la participation des Blagueurs Anonymes














Exposition / Céréal Cérébral

Je présente Céréal Cérébral, une exposition du 4 mars au 25 avril 2014 à L'Origami (Mulhouse).
Vernissage le 4 mars à 18h. 














photographies Renaud Porte


Vidéo // Flying Mirror




Diffusion du projet FLYING MIRROR 
sur les façades de la place Charles III à Nancy -54-.
Dans le cadre de Renaissance Nancy 2013.

Du 11 au 16 juin 2013, dès la tombée de la nuit.
Infos : renaissancenancy2013.com/De-l-art-sur-les-facades

Extraits d'une vidéo issues du projet :

Vidéo // Partager un moment ?



Partager un moment ?
triple-vidéoprojection (dimensions variables)
2013

Dans le cadre d'un projet de commande du Conservatoire National de Musique et de Danse de Paris, j'ai réalisé un film qui se présente sous la forme d'une triple-vidéoprojection. Ce film, entre documentaire et fiction-dansé, raconte la vie quotidienne de deux danseuses des classes de danse contemporaine du conservatoire. Ces deux danseuses, Hélène Davière et Soa Ratsifandrihana, on les voit évoluer dans leur environnement quotidien jusqu'à leur arrivée au conservatoire, ce lieu qu'elles fréquentent de façon quotidienne. À ce moment là, une rencontre s'opère par la danse et ses portraits documentaires laissent place à une fiction qui est l'interprétation dansée de leur rencontre. Les danseuses initialement séparées, se retrouve sur l'écran central. En partageant un moment, elles partagent un écran. Au grès des chorégraphies, le dispositif se libère et les danseuses naviguent d'un écran à l'autre.

Le film sera présenté, dans le cadre d'une exposition collective de projet photographique et vidéo, en fin d'année 2013 au Conservatoire National de Musique et de Danse de Paris.





Création : "Flying Mirror" / Renaissance Nancy 2013


Dans le cadre des Moments d'Invention du Festival Renaissance Nancy 2013, je produis "Flying Mirror", un projet qui fait intervenir sur trois bâtiments de la place (l’Église Saint- Sébastien, le marché couvert et sur la façade sud), des séquences vidéos de la ville de Nancy à travers «l’œil» d’un pigeon. 

Les nancéiens pourront découvrir leur ville d’une autre manière, non pas à travers les vues d’un caméraman mais à travers des séquences, enregistrées au préalable, d’une caméra embarquée sur un pigeon. Ce qui m’intéresse par la création de ce projet, c’est l’orchestration de l'aléatoire. Je vais organiser, avec l’aide de différentes associations colombophiles des environs de Nancy, différents vols de pigeon à travers Nancy. Il m’est impossible de savoir quel trajet va faire l’animal, ni où il fera halte, ce qui est sûr, c’est qu’il terminera son vol au colombier duquel il vient. Sur cette expérience qui convoque le hasard, je vais tout de même appliquer un dispositif qui restera fixe : chaque départ aura lieu d’un point important de la ville de Nancy (un vol pourra partir de la place Thiers, un autre de la place Saint- Epvre, de la place Stanislas ou de la place des Vosges). Ce qui est sûr, c’est qu’à chaque départ, ce qui sera donné à voir, ce sont des lieux familiers des nancéiens. Ces «envols arrangés» permettront d’ancrer l’action (ici, dans un passé proche, à Nancy), tout en gardant le mystère de ces images qui décollent. 



photographies aérienne depuis pigeons (1920) 

Édition Photo // Entre Temps / Niquons la photographie canon


Extrait d'un livre photo réalisé en collaboration avec un modèle de présentation de magasin.
Ce livre est visible dans deux sens de lecture : la première partie qui se nomme ENTRE TEMPS regroupe des photographies et mises en scène photographiques de "non-lieux" ; j'ai pris des photographies de lieux en bordure de grandes villes et d'aires d'autoroutes. La seconde partie, NIQUONS LA PHOTOGRAPHIE CANON, est la partie du livre dédié au modèle de présentation de magasin. Cet appareil, que j'ai côtoyer à la Fnac d'Aubervilliers,  à pris des photos de façon aléatoire depuis son socle de présentation. Malgré sa fixité et son cordon de sécurité, il réussi à dépeindre l'ambiance d'un grand magasin avant les fêtes de fin d'année.

Bonnes fêtes.

Installation-vidéo // Preuve de vie



La lumière s’allume.
Par ces 2 écrans, le spectateur-promeneur découvre une personne attachée par les pieds vue en plongé au sol et une autre personne, dans la même situation, vue en contre-plongé projeté au plafond. Une voix qui semble venir de la projection au plafond se fait entendre : l’otage du dessus questionne, sur le mode du monologue, sa situation, son image, l’absence. 
Dans cette pièce, le spectateur est d’abord pris en sandwich entre ces deux fenêtres-vidéo  semblant donner sur deux autres espaces. Ensuite, en y regardant de plus près, il peut questionner la figure représentée dans ces bandes vidéos ; il remarquera que sur la vidéo d’en haut et sur celle du bas, c’est la même personne qui est représentée, cet otage pendu par les pieds. À la vue de ce «retournement de situation», au sens littéral du terme, une perte de repère opèrera, le spectateur se trouvera alors dans ce cul-de-sac, le coeur du projet ; mais se trouve-t-il à ce moment là dans le vide ? dans le corps de ce personnage otage ? ou est-il lui même pris dans cet étau vidéo, se retrouvant otage de l’image ? 
La lumière s’éteint.

Extraits des bandes vidéo


Écran disposé au plafond

Écran disposé au sol



Exposition // Festival Ici & Demain


Du 8 au 17 mars 2013, dans le cadre du festival Ici & Demain à Paris, je présenterai Electric-Superstar au Point Ephémère (200 Quai de Valmy 75010 Paris, Métro Jaurès ou Louis Blanc) et Jeudi 21 mars à 20h à la Machine du Moulin Rouge (90 Boulevard de Clichy  75018 Paris, Métro Blanche).



Interview, présentation du projet :

Exposition // "Ceci n'est pas une ampoule" (Fête des Lumières 2012)



J'expose mes objets-vidéos au Musée des Moulages de Lyon (3 rue Rachais 69003) durant la Fête des Lumières (du 6 au 9 déc. Jeudi et vendredi jusqu’à 00h30 - samedi jusqu’à 01h - dimanche jusqu’à 23h)
Infos : http://www.fetedeslumieres.lyon.fr/




crédits photos : Beverley Robert-Wyss